2019-11-11: Au champ d'honneur                              rak
===============================================================

Aujourd'hui on célèbre le jour du Souvenir. Je me souviens
d'avoir rencontré un vétéran de la première guerre mondiale à
l'école quand j'étais en jardin ou en première année. Cependant,
mon lien « humain » à la PGM est très fragile. Elle n'a pas
touché ma famille et si ce n'était pas pour cette rencontre, la
PGM ne me serait qu'un évènement historique. En contraste, la
DGM a touché ma famille et celles de mes amis, il y a toujours
des vétérans qui partagent leurs histoires et elle a eu un
impact énorme sur notre culture. Je me pose parfois la question
de savoir combien la DGM signifiera à mes enfants et aux
générations futures. Quand deviendra-t-elle, elle aussi, rien de
plus qu'une des maintes guerres du passé, sans lien humain ou
personnel?

Je vous laisse avec une adaptation du poème « In Flanders
Fields » de John McCrae, intitulée « Au champ d'honneur »:

    Au champ d'honneur, les coquelicots
    Sont parsemés de lot en lot
    Auprès des croix; et dans l'espace
    Les alouettes devenues lasses
    Mêlent leurs chants au sifflement
    Des obusiers.

    Nous sommes morts
    Nous qui songions la veille encor'
    À nos parents, à nos amis,
    C'est nous qui reposons ici
    Au champ d'honneur.

    À vous jeunes désabusés
    À vous de porter l'oriflamme
    Et de garder au fond de l'âme
    Le goût de vivre en liberté.
    Acceptez le défi, sinon
    Les coquelicots se faneront
    Au champ d'honneur.

    [ Adaptation signée Jean Pariseau, CM, CD, D. ès L. ]

Prenons tous un moment pour nous souvenir.